Publié dans Les compte-rendus

Compte rendu du mercredi 29 novembre

IMG_6008.jpgIMG_6007.jpg

20171129_162925.jpg20171129_162909 Retours sur le séminaire
Rappel des objectifs
– Faire connaissance et impulser une dynamique de groupe.
– Affiner ses représentations sur le Conseil Municipal des Enfants et le rôle de l’élu.
– Dégager des grandes thématiques à partir de chaque idée des professions de foi.
– Apprendre à se positionner, à parler en public, à argumenter, à faire des choix.
Déroulement:
Globalement assez fluide.
Beaucoup de temps a été pris au début du séminaire pour la vie quotidienne. Sans doute un peu trop.
Par rapport aux précédents séminaires, une plus grande place a été faite aux temps de jeu : jeux de connaissance, jeux libres, veillée, promenade à la plage… ce qui a permis de « casser la glace» entre les enfants et avec nous.
La journée du samedi reste un peu trop dense. Le temps pris sur la vie quotidienne nous a contraints à déplacer un des deux temps théoriques initialement prévus au lendemain matin, ce qui finalement, n’était pas plus mal. La durée prévue pour les temps théoriques (1H) a été parfois un peu trop courte et n’a pas toujours permis d’aller au bout de nos explications, sans dommage pour autant.
Les contenus abordés:
– Des idées individuelles aux thématiques collectives (travail de classement de chacune des idées notées
sur les professions de foi (182) en 4 thématiques communes qui ont servi de base pour les commissions
lors de la première séance : école, écologie, aménagement de la ville et propreté, solidarité).
– Pré-positionnement des enfants, par binôme sur 2 thématiques qui les intéressent plus particulièrement
– Démarche et méthodologie de projet : comment on élabore un projet, quelles sont les questions à se
poser : qui, quand, où, quoi, combien, comment, pourquoi ?
– Le rôle de l’élu du CME, sous forme de débat mouvant.
Les enfants
59 élus sur 62 étaient présents, soit une participation de 95%.
Dans l’ensemble, les enfants ont compris ce qu’ils allaient faire pendant deux ans, même s’il va falloir travailler sur l’entrée « réalisable » des projets et idées qu’ils ont eues. Pour beaucoup, ils pensent qu’il suffit de dire, d’écrire ce qu’on veut changer ou améliorer (plus de poubelles, plus d’arbres, moins de voitures, etc.).
Ils semblent très motivés et savent expliquer et défendre leurs idées.
Nous avons également quelques interrogations sur le comportement de deux ou trois d’entre eux.


Séance du 29 novembre 2017
Accueil des élus qui n’étaient pas présents lors du séminaire.
Présentation de l’ensemble des adultes présents dans la salle.
Point sur la Carte Jeune : les enfants devaient rapporter le formulaire remis lors du séminaire, rempli et
signé par les parents, afin qu’on puisse leur faire leur Carte Jeune, proposant notamment des tarifs
réduits dans les musées, dans certains magasins, etc.
Rappel des 4 thématiques de travail validées lors du séminaire et explication du pourquoi de la
suppression de la thématique école (mais pas forcément des idées qui y étaient rattachées) : la grande
majorité des idées tournaient autour de demandes de matériel, de travaux, de davantage de sorties, etc.
qui ne relèvent pas directement du CME puisqu’elles sont habituellement traitées en conseil d’école ;
d’autres dépendent directement de l’état (« mettre 2 enseignants dans les classes de plus de 25
enfants» par exemple) ; quant à celles qui traitaient de la restauration scolaire, la moitié n’était pas
réalisable (« mettre 2 Chefs étoilés dans les écoles »), l’autre moitié concernant davantage la qualité des
plats, la diversité des menus, etc. pourra par contre être abordée.
Le groupe se sépare ensuite en trois, en fonction des pré-positionnements des enfants lors du séminaire : tous ceux qui avaient choisi «école » en choix 1 sont donc automatiquement orientés sur leur deuxième choix. La cohérence des choix avec les professions de foi a été vérifiée entre le séminaire et cette séance. Dans la majorité des cas, c’est le choix 1 qui a été privilégié, sauf quand il n’y avait vraiment aucune idée en rapport au thème au thème choisi. Deux ou trois binômes ont été orientés sur leur deuxième choix afin d’équilibrer le nombre d’enfants dans chaque commission, par rapport au nombre d’animateurs.

Travaux des commissions
Deux temps se sont succédés :
1. « A la découverte de ta commune », à partir d’une exposition tirée du livret du même nom réalisé par
l’Association des Maires de France, pour comprendre le rôle et le fonctionnement de la commune.
2. Premier tri des propositions par thème : regrouper celles qui sont identiques et écarter celles qui ne
dépendent pas des compétences municipales ou de celles des enfants.
Le premier temps a permis d’aborder plusieurs notions : la commune, les élus, le travail d’équipe, le budget, la mairie, le service aux habitants, expliquées sur des « panneaux ». Cela a servi de référence pour le second temps. Les enfants se sont répartis en autant de petits groupes de trois ou quatre qu’il y avait de notions à aborder. Chaque petit groupe s’est saisi d’une des notions, a essayé de se l’approprier et ensuite l’a présentée aux autres. S’en sont suivies quelques discussions sur chacune des entrées.
Pour le second temps, le travail s’est aussi fait en petits groupes : des tableaux reprenant l’ensemble des
propositions de la thématique, complétés par les propositions liées à l’école des binômes présents, ont été remis à chacun d’entre eux. Ils ont dû dans un premier temps regrouper celles qui étaient identiques puis noter si d’après eux, chacune d’entre elles rentrait dans le champ d’actions du CME, au regard donc des compétences municipales et de leurs propres compétences (par exemple : Est-ce qu’ils peuvent construire une voiture électrique ?).
La fin de ce temps a été consacrée à une remise en commun des positionnements de chaque petit groupe. Des échanges ont eu lieu particulièrement quand les groupes n’étaient pas d’accord entre eux. Pour chacune des thématiques, environ une dizaine de propositions ont ainsi été validées ou écartées par l’ensemble de la commission.
P
rochaine rencontre:

Le travail de tri se poursuivra, afin d’essayer de dégager des axes de réflexion par thématique. Afin de garder du temps pour préparer la séance plénière, le choix a été fait par l’équipe d’animation de synthétiser le travail de tri réalisé par les petits groupes sur les tableaux, l’idée étant d’identifier les propositions sur lesquelles les enfants ne sont pas d’accord ou celles sur lesquelles l’équipe n’est pas d’accord afin de n’échanger essentiellement que sur celles-ci.
Les enfants:
Chaque situation d’animation proposée depuis le séminaire nous permet de prendre des informations sur les capacités des enfants à s’exprimer, exprimer ses idées, prendre la parole devant les autres, se positionner, argumenter, débattre, choisir, décider et comprendre les décisions, etc. Nous mettrons en place des petits jeux d’expression dès le mois de janvier lors des rencontres des commissions afin de leur permettre de développer leurs compétences sur ces points et de se sentir plus à l’aise au sein du groupe.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s