Publié dans Les compte-rendus

Compte- rendu du mercredi 30 Mai 2018

Accueil

Ordre du jour

  • Intervention de Monsieur Benoit Coucaud pour présenter la « mission 2050 » (#BM2050)
  • Intervention de Madame Marie Caille, étudiante en sociologie, dans le cadre d’un stage effectué au sein de la mairie, sur l’égalité entre les filles et les garçons
  • Carte de vœux 2019
  • Travail en commissions

Intervention de Monsieur Benoit Coucaud

La « mission 2050 » (#BM2050) a pour objectif de collecter les idées des citoyens de Bordeaux Métropole, afin de faire émerger des pistes de réflexion pour bâtir un territoire qui réponde aux attentes de ses habitants.

Autour des 3 thématiques des différentes commissions, l’idée était d’entamer une réflexion sur des projets futurs.

Sous forme de questions/réponses, les enfants se sont projetés dans le monde de demain en imaginant certaines évolutions en matière de transport, de logement ou encore d’un recours plus intensif aux énergies renouvelables.

Quelques exemples : voiture volante, construction de maison sur l’eau pour agrandir le territoire, fonctionner qu’avec de l’énergie solaire, évolution de la médecine pour sauver plus de vies…

Dans la globalité, ils sont tous d’accord sur le fait que la qualité de vie sera meilleure pour les enfants en 2050.

Intervention de Marie Caille

Le but de cette intervention était de débattre autour du sujet de l’égalité entre les filles et les garçons.

Les élus ont eu l’opportunité de s’exprimer librement sur le sujet, en évoquant d’une part une séparation entre les filles et les garçons dans la cours de récréation, car le plus souvent les garçons ne veulent pas jouer avec les filles notamment pour certains sports comme le football.

Toutefois, un des élus a déclaré que pour lui il n’y a pas de différence car nous sommes tous des êtres humains.

Au cours du débat, Marie est revenue sur la définition du mot «  stéréotype », comme le fait de dire «  toutes les filles aiment le rose »,où encore la masculinisation de certains métiers (ex : maçon).

A la suite de cette intervention, quelques élus ont fait un micro trottoir, avec un intervenant de Radio Campus autour de la question « qu’est ce que vous pensez de l’égalité entre les filles et les garçons à l’école ? ».

Carte de vœux 2019

 Pour ce temps, les élus devaient rechercher les actualités, temps forts, évènements, etc. à venir en 2019, que la carte de vœux pourrait valoriser.

Ils ont relevé : l’ouverture de la ligne D du tram, l’ouverture d’une bibliothèque dans le quartier de Caudéran, Agora, la biennale d’architecture, d’urbanisme et de design de Bordeaux Métropole.

L’année 2019 sera également marquée par la deuxième saison culturelle de Paysages Bordeaux (la première avait eu lieu en 2017), sans autour de la question des libertés, et également par la phase de 2 de la Mission 2050, à savoir la phase de restitution de la participation des habitants.

Par ailleurs, les élus se sont interrogés sur ce que signifiait pour eux « être un enfant à Bordeaux, en 2019 ». Voici quelques verbatims : « on représente le futur » ; « on sera plus nombreux car beaucoup de gens viennent habiter à Bordeaux » ; « il y aura plus d’écoles » ; « on a envie de faire plein de choses : jouer, s’amuser, aller à l’école, assister à des évènements » ; « on a plein de choses à découvrir » ; « on a encore beaucoup de temps pour aider et améliorer la ville ». On peut rajouter à ces expressions les réflexions émises dans une des commissions lors de la précédente séance sur l’entrée « que symbolise le mot enfant », à savoir : énergie, bouger, être heureux et rigoler.

L’idée, à la rentrée, est de choisir laquelle de ces entrées illustrera la carte de vœux.

Travail en commissions

Ecologie

Lors de cette séance, nous avons travaillés sur l’élaboration d’un projet à mettre en œuvre à la rentrée.

A travers un jeu participatif, les élus ont donnés des idées, puis sur la base d’un vote, deux thématiques sont ressorties :

  • Biodiversité (nature et arbre)
  • Déchet, propreté

Les enfants ont décidé de partir sur une démarche en 3 phases :

  • Interroger les représentations des Bordelais (micro-trottoir)
  • Réaliser des supports de communication : affiches et autres
  • Participer à un évènement en 2019 autour de l’écologie pour montrer leurs différents travaux

Echanges internationaux

Nous sommes revenus sur le projet de la commission autour d’un brainstorming, afin de trouver des grands axes sur ce qui intéresse les enfants autour des villes jumelées. Sur la base de ces différents axes, 5 questions ont été formulées :

  • Avez vous des représentants enfants au sein de votre ville ?
  • Avec quelle(s) ville(s) êtes-vous également jumelés ?
  • Comment s’organise la journée d’un enfant ? (école, loisirs, sport)
  • Comment fonctionne votre Mairie ? Comment sont élus vos représentants ?
  • Quels sont les grands projets de votre ville ?

Ces questions seront transmises au service des Relations Internationales de la ville, qui assurera la diffusion auprès des villes jumelées. Dans un second temps, et en fonction des réponses, nous envisagerons de développer des relations avec une ou plusieurs d’entre elles.

Accueil des nouveaux arrivants

La réflexion sur l’élaboration d’un questionnaire qui pourrait être remis directement, en main propre, au public cible s’est poursuivie, même si aucun des enfants présents n’était porteur de nouvelles questions, contrairement à ce qui leur avait été demandé lors de la précédente séance. Mais sans doute leur a-t-on demandé d’effectuer trop de recherches dans un laps de temps très court, entre la carte de vœux et le questionnaire.

La finalité de ce questionnaire serait de mieux connaître le « profil » de ces nouveaux arrivants et mieux cerner leurs besoins, ou leurs attentes à leur arrivée.

Des questions comme « D’où viens-tu ? », « Parles-tu français ? » pourraient être posées, ainsi que d’autres comme « Pratiquais-tu des activités (sport, musique, etc.) avant de venir ? Si oui, souhaites-tu les continuer ici et si oui, sais-tu où aller ? Si non, souhaites-tu en pratiquer et si oui, sais-tu laquelle (lesquelles) et à qui t’adresser ? » ou « Sais-tu dans quelle école tu vas aller ? », « Connais-tu ton quartier ? », « As-tu envie de découvrir la ville ? », « Sais-tu ce qu’il y a à faire à Bordeaux, quels sont les monuments et musées à voir et à visiter, les lieux sympas où te promener et où aller jouer ? »

Dans l’idéal, il faudrait que ce questionnaire soit terminé pour la prochaine réunion d’accueil des nouveaux arrivants, à laquelle les élus pourraient participer et les distribuer.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Les compte-rendus

Compte- rendu du mercredi 16 mai 2018

Accueil

Ordre du jour

  • Information générale : la deuxième séance plénière du 10 ème mandat du CME se déroulera le samedi 29 septembre 2018 présidé par monsieur Le Maire.
  • Travail en commissions : les élus reprennent le travail entamé dans chacune de leurs commissions. La commission « Ecologie, déchets, propreté » accueille deux intervenantes de l’UNICEF.

Travail en commissions

Echanges internationaux

 Nous avons entrepris une réflexion sur des propositions d’actions qui pourraient favoriser le jumelage.

La difficulté de ces échanges étant principalement de se rencontrer physiquement, les enfants ont proposé des alternatives telles que des vidéos via Skype.

De surcroit, afin d’enrichir leurs interactions, ils ont éprouvé le besoin de mieux connaître les villes jumelles, leurs modes de vie, le système scolaire et s’ils ont aussi un CME.

Ces différentes interrogations contribuent à la découverte d’autres cultures et favorisent leur intérêt pour la citoyenneté dans le monde.

 Accueil des nouveaux arrivants

 Tout comme la commission « Echanges internationaux », nous avons consacré un temps pour avancer sur l’élaboration de la carte de vœux. Un rappel a été fait de ce qui a été dit lors de la précédente rencontre, l‘idée étant principalement de véhiculer, au travers celle-ci, un message positif et/ou qui illustre ce que signifie être un enfant, à Bordeaux. Pour certains d’entre eux, le mot « Enfant » peut signifier : énergie, bouger, être heureux, rigoler.

Pour la prochaine séance, les élus doivent rechercher ce qu’il se passera à Bordeaux en 2019 et qui pourrait servir de base pour l’élaboration de la carte.

Concernant l’avancée du projet de la commission, nous avions reçu comme proposition d’intervenir lors d’une réception prévue le 23 juin, organisée par la mairie, pour l’accueil des nouveaux arrivants. Cependant, en deux séances le délai semble un peu trop court pour préparer quelque chose.

Les élus se sont penchés sur l’élaboration d’un questionnaire qu’ils pourraient soumettre aux enfants, lors d’une des trois rencontres prévues sur l’année qui va suivre.

Ce questionnaire, qui ne doit pas être trop intrusif, devrait permettre de recenser les besoins, les demandes et les envies des enfants arrivant à Bordeaux.

Ecologie, déchets, propreté

 Deux intervenantes de l’UNICEF sont intervenues dans notre commission afin de nous présenter un atelier «  Histoire de ton assiette ».

L’objectif de cet atelier était de comprendre les objectifs de développement durable (ODD) et le programme qui doit être mené d’ici à 2030.

Le but étant principalement de montrer le rôle que les enfants ont à jouer, et également que la participation à la réalisation des ODD peut prendre plusieurs formes.

Pour discuter sur l’alimentation et les objectifs mondiaux, une discussion autour d’une vidéo présentant 3 repas a permis de détecter ce qu’il y avait de mauvais dans chacun des plats et la provenance des aliments.

Prochaine rencontre : mercredi 30 mai 2018

Publié dans Les compte-rendus

Compte-rendu du mercredi 4 avril 2018

Accueil

Informations générales  

Nous débutons la séance par un débrief sur la rencontre organisée avec la délégation japonaise de Fukuoka le 28 mars.

Fukuoka étant une « ville jumelle » de Bordeaux, il y a 4 ans, 4 élus avaient pu se rendre au Japon à leur rencontre.

Une partie des enfants présents ce jour-là ont pu se présenter individuellement et expliquer par la suite ce qu’ils seront amenés à faire dans le cadre du conseil municipal des enfants.

En revenant sur cette rencontre avec l’ensemble des élus, c’était l’occasion de recadrer certaines postures inadaptées et faire un rappel sur leurs rôles en tant que conseillers municipaux.

Ordre du jour

  • En plénière : Rencontre avec le service communication de la Mairie
  • Travail en commissions
  • Intervention et présentation de l’Unicef
  • Rappel : autorisation pour la participation au match de rugby du Samedi 28 Avril 

 

Rencontre avec le service communication de la Mairie

Michèle Walter Canales et Soizic Quer, deux membres du service communication viennent nous parler de la carte de vœux 2019 qu’il faudra élaborer.

De prime abord, elles ont présenté aux enfants les différentes cartes de vœux de la ville de Bordeaux, de 2012 à 2018. Les élus remarquent que ces différentes cartes illustrent un évènement marquant s ‘étant déroulé la même année.

Dans cette mesure une liste des grands évènements prévus à Bordeaux en 2019 serait une bonne base de travail.

Le moyen de communication de la ville ayant pour support principal la photographie, les enfants ont énumérés les différents lieux emblématiques de Bordeaux pouvant servir de cadre : fleuve de la Garonne, Place des Quinconces, Jardin Public, Place Pey Berland, Place de la Bourse …

En somme, ils devront s’interroger sur le message qu’ils veulent véhiculer et ensuite choisir le support pour l’illustrer, ainsi les idées de leurs camarades de classes sont les bienvenues.

Travail en commission

Jumelage

Suite à certaines recherches axées sur la distinction entre jumelage et partenariat, nous constatons qu’il n’y a pas vraiment de différence officielle entre ces deux termes. En général, lorsque l’on parle d’un accord entre des villes de pays différents au sein de l’Union Européenne, le terme officiel est « coopération décentralisée ».

En sortant du cadre juridique, le jumelage apparaît comme le terme le plus historique et celui qui englobe plusieurs secteurs différents (éducatif, culturel, économique) sans contrainte particulière. Au contraire, l’accord de partenariat est généralement une convention plus détaillée, limitée à un secteur en particulier, qui peut sans doute être porté devant un tribunal.

Ecologie

Après un rappel de ce qui a été fait lors des précédentes séances depuis le 17 janvier, autour d’un travail de recherche, les enfants ont fait la distinction entre le développement durable et l’écologie. Pour les élus, l’écologie renvoie à la protection de la nature, à la lutte contre la pollution et à la réduction des déchets sur Terre.

L’écologie vient du grec « oikos » la maison, et « logos » la science. C’est une science qui étudie les milieux et les conditions d’existence des êtres vivants et les rapports qui s’établissent entre eux et leur environnement, plus généralement avec la nature.

Après une présentation des 3 piliers du développement durable (économique, social et écologique), en se focalisant sur le côté écologique (préserver les ressources naturelles sur le long terme), et une proposition de grandes thématiques qui rentrent dans cette dynamique : biodiversité, cycle de la matière/recyclage des déchets, énergie, les enfants ont pu se rendre compte de la différence entre les deux notions.

Accueil des nouveaux arrivants

Delphine Domingo est venue nous présenter, autour d’un diaporama « Bienvenue à Bordeaux », ce que fait la ville pour les nouveaux arrivants. C’était également l’occasion pour elle de prendre connaissance de l’idée des élus de faire un projet autour de différents jeux.

De plus, elle a proposé aux enfants de participer à une réception prévue le samedi 23 juin autour de l’accueil des nouveaux arrivants.

Cette participation pourrait être une bonne opportunité pour les élus d’interagir avec d’autres enfants et recenser leurs envies, leurs besoins, leurs attentes.

Cette intervention pourrait prendre la forme d’un stand dont le format reste à définir.

Intervention et présentation de l’UNICEF

Bordeaux possède le label « Ville amie des enfants » pour une défense de la situation enfantine. Le CME est dans le label à travers le « droit à la participation ». L’UNICEF, qui viendra présenter sur d’autres séances, le lien entre les droits de l’enfant et les thèmes de nos commissions, est venu questionner les jeunes élus sur les droits de l’enfant dans le cadre d’une concertation nationale organisée par UNICEF France, en direction des enfants âgés de 6 à 18 ans.

L’UNICEF interviendra donc également par commissions sur les prochaines séances. Le 16 mai, avec la commission « Ecologie », ils vont proposer une animation sur « l’Histoire de ton assiette ».

Prochaine rencontre : Samedi 16 Mai 2018

 

Publié dans Les compte-rendus

Compte-rendu du mercredi 14 mars 2018

 

Accueil

Informations générales

Nous ouvrons la séance par un temps d’informations diverses aux élus :

  • Le mercredi 28 mars, une rencontre est prévue avec la délégation japonaise de Fukuoka. Les élus qui nous ont indiqué être présents ce jour, pourront échanger avec leurs homologues japonais. Ces échanges doivent nous permettre de comprendre leur fonctionnement et de présenter nos objectifs, nos travaux.
  • Le mercredi 4 avril, des personnes travaillant dans le service de communication de la ville de Bordeaux vont intervenir afin de guider les enfants sur l’élaboration de la carte de vœux. Pour cette occasion, les enfants doivent venir avec des idées afin de les partager avec l’ensemble de la commission.
  • Le samedi 28 avril, les élus sont invités à un match de rugby qui se déroulera de 18h30 à 20h30 au stade Chaban Delmas.

Ordre du jour

  • Travail en commissions.
  • Présence de Radio campus avec la commission Echanges
  • Réflexion autour du nom de la future école du quartier Brienne
  • Jeux d’expression

Travail en commission

Echanges

Nous avons pris le temps d’expliquer aux élus de la commission le travail de Radio Campus au sein du conseil municipal des enfants. Après avoir compris les intérêts pour nos travaux futurs, nous avons préparés la sortie de 8 d’entre nous.

Ces 8 élus sont partis réaliser un micro trottoir sur le thème des relations internationales. Il s’agissait en grande partie de tester la connaissance des Bordelais et Bordelaises sur le jumelage. Nous leur avons posé quatre questions :

  • Qu’est ce que le jumelage ?
  • Pouvez- vous me citer 3 villes jumelées avec Bordeaux ?
  • A quoi sert le jumelage ?
  • Qu’en pensez- vous ?

Beaucoup de personnes ne connaissaient pas les différentes réponses, toutefois les enfants ont recueillis des réponses très riches et surtout rencontrer une diversité de personnes.

Accueil des nouveaux arrivants

Nous avons commencé à aborder les difficultés que peuvent rencontrer les nouveaux arrivants à travers un jeu de mise en situation. Ce jeu réflexif a permis de mettre en lumière que la langue ou les coutumes peuvent représenter un frein à l’insertion.

Ecologie, déchets, propreté

 A travers un jeu « le tri de merlin », les élus ont pu tester leurs connaissances sur les déchets et le système de tri bordelais (bac vert, borne de tri verre, bac gris).

A l’aide de trois poubelles en carton, les 20 déchets proposés devaient être déposés au bon endroit pour ensuite comptabiliser les points. Les élus se sont investis et ont pris du plaisir à travailler en groupe. Les discussions initiées par les élus ont également permis de parler du compostage.

Proposition pour le nom d’une nouvelle école

Les élus ont travaillé en différents groupes autour du nom d’une nouvelle école en construction dans le futur quartier Brienne, rue Carl Vernet. Chaque groupe (4) avait pour tache de choisir deux noms, pour ensuite venir les proposer aux autres. Au final, 8 propositions pour un vote en commun.

Pour les aider à faire leurs choix, certaines informations ont été données, d’une part concernant l’environnement du quartier, afin de situer géographiquement l’école ( à proximité du futur pont Simon Veil et non loin de la gare) et d’autre part une réflexion autour de personnes célèbres.

Les 8 propositions de noms étant connues, les enfants ont fait un vote final afin de sélectionner 4 noms : Belcier, Brugnon Dubois, Simone Veil et Hallyday.

Nous souhaitons que les enfants des écoles participent également au choix du nom de cette école. Aussi, les élus sont invités à en parler dans leur école et à faire remonter les propositions lors de la prochaine séance.

Jeux d’expression

Par petit groupe, les élus ont participé à des jeux d’expression corporelle et orale. Il est nécessaire pour les élus de pratiquer ce type de jeux afin de faciliter leur prise de parole en groupe ainsi que leur posture.

Publié dans Les compte-rendus

Compte-rendu du mercredi 07 février 2018

Accueil

Rappel

Lors de la précédente séance, les différentes commissions avaient été réorganisées, suite aux indications apportées par le Maire lors de la séance plénière.

Ainsi, les trois grands thèmes appuyés par la Mairie sont :

  • Echange avec des enfants des villes jumelles
  • Accueil des nouveaux arrivants
  • Ecologie, déchets, propreté

Toutefois, eu égard aux propositions des anciennes commissions, liées à l’amélioration du quotidien des personnes handicapées, ou à la création de plus d’espaces verts et ou encore à celle de pistes cyclables, Monsieur le Maire avait répondu que beaucoup de choses étaient déjà faites ou en cours de réalisation par les services de la Mairie.

Au vu de ces indications, par le biais de différentes recherches, l’équipe d’animation tenait à apporter ces différentes informations aux enfants.

 Ordre du jour

Temps d’information : Présentation de Fabienne Dartiguenave (chargée de mission du Handicap au sein de la mairie)

Répartition des enfants dans différents groupes thématiques : handicap, espaces verts, pistes cyclables.

Retour sur la réorganisation des différentes commissions

Présentation de Fabienne Dartiguenave

Avant que les enfants ne choisissent les différents groupes dans lesquels ils allaient se diviser, Madame Fabienne Dartiguenave, a tenu à échanger avec l’ensemble des jeunes élus sur cette question du handicap.

Après avoir appris que le mot « handicap » émanait de l’anglais « hand in cap », les enfants ont pu s’exprimer sur le sujet. Ainsi, on a pu constater qu’une grande majorité d’entre eux ont des camarades, au sein de leur école, qui souffrent d’un handicap.

Répartition des enfants dans différents groupes

Handicap

Afin de faciliter la compréhension des enfants sur les enjeux que soulève le handicap, Fabienne Dartiguenave a affirmé qu’avant de partir sur des pistes de projets, une connaissance du mot « handicap » s’avère nécessaire.

Les élus apprennent que la Mairie travaille sur les 5 familles de handicap :

  • Non-voyant
  • Sourd / muet
  • Physique
  • Psychique
  • Mental

Les enfants étant particulièrement attentifs, Madame Dartiguenave a présenté la charte « Ville et handicap » de la ville de Bordeaux, pour ensuite exposer les différentes pistes en cours de réflexion.

La représentation étant au cœur du débat, il s’agirait d’une part de l’inclusion des enfants en situation de handicap en centres de loisirs, puis une sensibilisation des enfants, notamment à travers le développement d’un réseau d’ambassadeurs, dans les écoles.

Enfin, en plus du projet de réécriture d’une nouvelle charte, elle a fait différentes propositions aux enfants afin qu’ils comprennent les problématiques qu’il y a sur le terrain.

L’idée d’une mise en situation des enfants, suivi d’un débat a été évoquée.

 Espaces verts

L’une des propositions de l’ancienne commission « Ecologie », consistait à la création de plus d’espaces verts, de jardins et de parcs.

Ainsi, il s’agissait de leur présenter une carte de la ville de Bordeaux sur laquelle figure l’ensemble des jardins et des parcs : Jardin Botanique de la Bastide, Parc des Berges de la Garonne…

Les enfants se sont amusés à resituer différents lieux très fréquentés dans Bordeaux.

 Pistes cyclables

Une des propositions des élus consistait en la création de pistes cyclables.

Ils ont appris qu’il y a plus de 700 km de pistes et bandes cyclables à Bordeaux, pour 49,36 km² de superficie.

Les enfants ont ensuite découvert que Bordeaux est la 6ème ville la plus « cyclable » du monde, et qu’en France, elle a été sacrée capitale du vélo aux cotés de Strasbourg et Grenoble.

Retour sur la réorganisation des commissions

L’équipe d’animation a pris le temps de réexpliquer aux enfants, comment et pourquoi les trois axes présentés lors de la séance plénière (solidarité, écologie, aménagement de l’espace et propreté) se sont transformés en trois thèmes (échange avec les enfants des villes jumelles, accueil des nouveaux arrivants, écologie/déchets/propreté)

La possibilité a été laissée aux binômes de revenir sur leur choix de commission, à la vue des explications qui leur ont été données.

Prochaine rencontre

Les enfants vont poursuivre leurs travaux sur les différentes commissions.

Afin de mieux les « outiller » à la prise de parole, à l’écriture des projets ou à la réalisation de supports de communication, des « jeux d’expression » seront également mis en place.

 

Publié dans Les compte-rendus

Compte-rendu du mercredi 17 janvier 2018

 

Accueil

Retour sur la séance plénière

Les enfants disent avoir aimé cette première séance plénière et sont contents d’avoir pu rencontrer Monsieur le Maire. Certains ont été « un peu impressionnés », « mais pas trop ». Beaucoup de choses ont été dites lors de cette séance, notamment concernant les propositions par commission. Monsieur le Maire a exprimé son intérêt pour l’ensemble des propositions présentées. Il a également rebondi sur certains points :

  • Travailler avec les Pôles Seniors de la ville ;
  • Réfléchir à comment accueillir les enfants nouvellement arrivés ;
  • Concernant la proposition d’échanger avec des enfants d’ailleurs, travailler autour des villes jumelles de Bordeaux ;
  • Organiser le concours de dessins pour la carte de vœux 2019 ;
  • Se renseigner pour savoir ce qui se fait à Bordeaux sur les questions d’écologie, de handicap, etc. pour éventuellement trouver un projet réalisable par eux ;
  • La propreté.

S’il souligne la qualité de ce qui a été présenté, il insiste également sur le fait que ce sont eux, les conseillers municipaux enfants, qui doivent réaliser les projets, qu’il ne s’agit pas de ne faire qu’une liste de ce qu’ils aimeraient, et également sur la temporalité des projets : certaines de leurs propositions mettraient beaucoup trop de temps à se réaliser, par rapport à la durée de leur mandat, notamment les projets liés à l’urbanisme.

Réorganisation des commissions

Au vu de tout cela, l’équipe d’animation propose de réorganiser les commissions en fonction des axes ci-dessus.

Trois nouvelles commissions, plus spécifiques, sont ainsi proposées :

  • L’échange avec des enfants des villes jumelles
  • L’accueil des nouveaux arrivants
  • L’écologie, les déchets, la propreté

Pour la carte de vœux, l’idée retenue est que ce soit un projet collectif, de l’ensemble du conseil. De même, les questions liées aux espaces verts et aires de jeux, aux pistes cyclables, aux personnes âgées, ou encore au handicap, seront traitées collectivement également.

Il est ensuite demandé à chaque binôme de se repositionner sur une commission. Comme le temps presse, une possibilité est laissée de pouvoir changer lors de la prochaine rencontre, en février.

Travaux des commissions

Ecologie, déchets, propreté

La commission a accueilli Monsieur Bron, le médiateur municipal, qui leur a d’abord présenté son métier : « Ni juge, ni arbitre, indépendant et neutre, le médiateur municipal est à la recherche de solutions équitables. Si vous faites appel à lui, il manifestera une écoute attentive à vos arguments comme à ceux de l’administration municipale et s’efforcera de trouver une solution adaptée qui convienne aux deux parties. » Son intervention est gratuite.

Il leur a ensuite expliqué ce qu’était la médiation : un mode amiable de prévention et de résolution des conflits qui se développe aujourd’hui dans tous les domaines. Bordeaux, ville en plein développement souhaite créer un service public de qualité pour favoriser le mieux vivre ensemble. C’est la volonté affirmée du maire de Bordeaux et du conseil municipal.

Enfin, il fait le lien aux incivilités liées à la propreté.

Proposition est faite de revenir vers lui si les travaux de la commission le nécessitaient.

Juste avant cette rencontre, les animateurs de Radio Campus, qui avaient été sollicités pour faire la prise de son de cet échange, ont expliqué aux enfants comment ça allait se passer d’un point de vue technique.

L’accueil des enfants nouveaux arrivants

S’il existe déjà des actions pour les adultes, ce n’est pas forcément le cas pour les enfants.

Après un petit rappel sur la démarche de projet, les membres de la commission ont commencé par chercher ce qui existait déjà (il faudra continuer pour la prochaine séance) et à lister des actions possibles : faire visiter la ville avec un guide ; organiser une visite gratuite ; créer un journal sur l’histoire des monuments ; proposer des jeux pour découvrir la ville ; réaliser un plan de la ville qui soit adapté aux enfants ; organiser une fête d’accueil ou un goûter d’arrivée ; organiser une rencontre avec le maire et les conseillers municipaux ; organiser une journée de jeux avec l’office du tourisme.

Quelques points restent en suspens : où trouver le « fly », dont a parlé Madame Laborde, sur le travail réalisé par les élus d’un précédent mandat avec l’office du tourisme ? comment la mairie fait pour envoyer des invitations aux nouveaux arrivants, comment elle sait qui est concerné ?

Echange avec des enfants des villes jumelles

Quelles sont-elles ? Les enfants ont donc commencé par rechercher l’ensemble des villes liées à Bordeaux, au nombre de 20  : Ashdod (Israël), Bakou (Azerbaïdjan), Bamako (Mali), Bilbao (Espagne), Bristol (Grande-Bretagne), Casablanca (Maroc), Cracovie (Pologne), Fukuoka (Japon), Lima (Pérou), Los Angeles (Etats-Unis), Madrid (Espagne), Munich (Allemagne), Oran (Algérie), Ouagadougou (Burkina Faso), Porto (Portugal), Québec (Canada), Ramallah (Territoire Palestinien), Riga (Lettonie), Saint-Pétersbourg (Russie), Wuhan (Chine). Et ils les ont ensuite placées sur un planisphère pour bien se rendre compte où elles étaient situées.

Plusieurs types de partenariat existent entre ces villes et Bordeaux : les accords de jumelage, les conventions partenariales, et les accords de coopération. Il s’agira de se renseigner, pour la prochaine séance, sur ce qui les différencie.

Enfin, il est demandé aux enfants de faire l’état des lieux des correspondances éventuelles dans leurs écoles.

Prochaine rencontre

La possibilité sera laissée aux binômes de revenir sur leur choix de commission, au vu des travaux de la journée et des explications qui leur ont été données.

Un temps d’information sera mis en place, sans doute sous forme de forum, concernant les projets municipaux passés, en cours et/ou à venir, sur les thèmes suivants : handicap, espaces verts, pistes cyclables.

Il est demandé aux enfants de faire quelques recherches, de « ramener de la matière » pour alimenter les travaux des commissions (voir détail dans chaque commission).

La question du retour dans les écoles, qui n’a pas pu être abordé lors de cette rencontre, le sera lors de la prochaine. De même pour les jeux d’expression.

Par rapport aux enfants

Il a été évoqué que l’aménagement des salles, et notamment de la grande salle, ne facilitait pas l’écoute lors des prises de paroles. Une attention particulière y sera apportée.

Publié dans Les compte-rendus

Compte-rendu de la rencontre du 13 décembre 2017

Accueil

Présentation de la séance plénière

Madame Laborde explique aux enfants comment se déroule une séance plénière. Dans un premier temps, chaque commission présente ses travaux, le maire réagit, donne son avis, valide certaines pistes de projets. Le second temps est consacré aux questions diverses : les enfants posent des questions de leur choix et échangent avec le maire et / ou le conseil municipal adulte en direct.

Rappels

  • Comme cela avait été dit lors de la précédente séance, les propositions concernant les aménagements, le fonctionnement ainsi que les demandes de matériel dans et pour les écoles ne relèvent pas directement du CME. En effet, ces questions sont traitées lors des conseils d’école.
  • L’équipe d’animation a synthétisé le travail de tri réalisé par les petits groupes sur les tableaux. Seules les propositions sur lesquelles il y a un désaccord seront rediscutées dans chaque commission.

Ordre du jour

  • Répartition en commission
  • Fin du travail de tri des propositions
  • Recherche de nouveaux axes thématiques par commission
  • Préparation de la séance plénière : désignation d’un porte-parole et de son suppléant ; préparation des éléments de parole
  • Retour en grand groupe pour présenter les axes

Travaux des commissions

Ecologie

Le tri des propositions et les axes retenus :

Il a fallu revenir et rediscuter sur les propositions qui ont été validées ou invalidées y compris lors de la dernière séance. Les enfants avaient besoin de débattre et de requestionner les choix. Il leur manque beaucoup d’informations sur l’existant. Ils ont également du mal à se rendre compte de ce qu’il est possible de faire ou pas, au titre du CME.

Les enfants montrent un grand intérêt sur les propositions liées aux déchets : ne pas les jeter, éviter le gaspillage, etc.

Les porte-paroles : après avoir expliqué ce qui était attendu de ce rôle, un vote est organisé et Victoire est désignée comme porte-parole. Basile sera son suppléant.

En parallèle, quatre enfants préparent les éléments pour présenter le déroulement du séminaire. À la suite d’un tirage au sort, c’est Reine qui sera la porte-parole et Clélia sa suppléante.

Solidarité

Le tri des propositions et les axes retenus :

Après un retour sur le travail effectué lors de la dernière séance, les animateurs présentent des grandes entrées regroupant les propositions retenues : accueillir les enfants nouvellement arrivés à Bordeaux ; rencontrer l’autre (personnes âgées, personnes handicapées, enfants malades, etc.) et proposer des activités ; créer des échanges interculturels autour de la langue, la culture, les repas ; réaliser la carte de vœux de Bordeaux en 2019.

Les porte-paroles : Anna et Max pour la remplacer.

Aménagement et propreté

Le tri des propositions et les axes retenus :

Après avoir discuté des propositions restantes en apportant aux enfants les explications et informations nécessaires pour décider (par exemple : il est quasi impossible de mettre plus de poubelles dans Bordeaux à cause de Vigipirate, etc.), voici les trois axes retenus : propreté de la ville ; aménagement écologique ; mobilier urbain.

Le porte-parole : Alexandre

Prochaine rencontre

Un retour sera fait sur la séance plénière. Il faudra peut-être envisager de réorganiser les commissions en fonction de ce qui aura été dit, validé ou suggéré lors de cette séance. Ensuite, les enfants poursuivront leurs travaux.

En plus de la mise en place de jeux d’expression évoquée lors du dernier débrief, un temps sera également pris pour aborder la question du retour dans les écoles après chaque séance.

Les enfants

L’équipe pointe des difficultés de concentration, d’écoute. Au-delà de rappeler quelques règles concernant les comportements et les attitudes, il faudra mieux prendre en compte le rythme assez soutenu des séances et ne pas hésiter à faire des pauses (aller prendre l’air et / ou jouer) qui permettront aux enfants de se remobiliser sur le temps suivant.