Publié dans Les compte-rendus

Compte-rendu du mercredi 14 mars 2018

 

Accueil

Informations générales

Nous ouvrons la séance par un temps d’informations diverses aux élus :

  • Le mercredi 28 mars, une rencontre est prévue avec la délégation japonaise de Fukuoka. Les élus qui nous ont indiqué être présents ce jour, pourront échanger avec leurs homologues japonais. Ces échanges doivent nous permettre de comprendre leur fonctionnement et de présenter nos objectifs, nos travaux.
  • Le mercredi 4 avril, des personnes travaillant dans le service de communication de la ville de Bordeaux vont intervenir afin de guider les enfants sur l’élaboration de la carte de vœux. Pour cette occasion, les enfants doivent venir avec des idées afin de les partager avec l’ensemble de la commission.
  • Le samedi 28 avril, les élus sont invités à un match de rugby qui se déroulera de 18h30 à 20h30 au stade Chaban Delmas.

Ordre du jour

  • Travail en commissions.
  • Présence de Radio campus avec la commission Echanges
  • Réflexion autour du nom de la future école du quartier Brienne
  • Jeux d’expression

Travail en commission

Echanges

Nous avons pris le temps d’expliquer aux élus de la commission le travail de Radio Campus au sein du conseil municipal des enfants. Après avoir compris les intérêts pour nos travaux futurs, nous avons préparés la sortie de 8 d’entre nous.

Ces 8 élus sont partis réaliser un micro trottoir sur le thème des relations internationales. Il s’agissait en grande partie de tester la connaissance des Bordelais et Bordelaises sur le jumelage. Nous leur avons posé quatre questions :

  • Qu’est ce que le jumelage ?
  • Pouvez- vous me citer 3 villes jumelées avec Bordeaux ?
  • A quoi sert le jumelage ?
  • Qu’en pensez- vous ?

Beaucoup de personnes ne connaissaient pas les différentes réponses, toutefois les enfants ont recueillis des réponses très riches et surtout rencontrer une diversité de personnes.

Accueil des nouveaux arrivants

Nous avons commencé à aborder les difficultés que peuvent rencontrer les nouveaux arrivants à travers un jeu de mise en situation. Ce jeu réflexif a permis de mettre en lumière que la langue ou les coutumes peuvent représenter un frein à l’insertion.

Ecologie, déchets, propreté

 A travers un jeu « le tri de merlin », les élus ont pu tester leurs connaissances sur les déchets et le système de tri bordelais (bac vert, borne de tri verre, bac gris).

A l’aide de trois poubelles en carton, les 20 déchets proposés devaient être déposés au bon endroit pour ensuite comptabiliser les points. Les élus se sont investis et ont pris du plaisir à travailler en groupe. Les discussions initiées par les élus ont également permis de parler du compostage.

Proposition pour le nom d’une nouvelle école

Les élus ont travaillé en différents groupes autour du nom d’une nouvelle école en construction dans le futur quartier Brienne, rue Carl Vernet. Chaque groupe (4) avait pour tache de choisir deux noms, pour ensuite venir les proposer aux autres. Au final, 8 propositions pour un vote en commun.

Pour les aider à faire leurs choix, certaines informations ont été données, d’une part concernant l’environnement du quartier, afin de situer géographiquement l’école ( à proximité du futur pont Simon Veil et non loin de la gare) et d’autre part une réflexion autour de personnes célèbres.

Les 8 propositions de noms étant connues, les enfants ont fait un vote final afin de sélectionner 4 noms : Belcier, Brugnon Dubois, Simone Veil et Hallyday.

Nous souhaitons que les enfants des écoles participent également au choix du nom de cette école. Aussi, les élus sont invités à en parler dans leur école et à faire remonter les propositions lors de la prochaine séance.

Jeux d’expression

Par petit groupe, les élus ont participé à des jeux d’expression corporelle et orale. Il est nécessaire pour les élus de pratiquer ce type de jeux afin de faciliter leur prise de parole en groupe ainsi que leur posture.

Publié dans L'actu, L'agenda

Sortie Match Rugby 28 avril 2018

Le Conseil Municipal des Enfants propose à ses jeunes élus d’ assister à la rencontre de Rugby du samedi 28 avril 2018 de l’ UBB- Racing.

L’ équipe encadrante donne rendez vous aux enfants à 17h45 devant le Cocci Market ( 2 avenue du Parc Lescure) pour un match débutant à 18h30. Reprise des enfants par les parents au même endroit à 20h30.

Publié dans Les compte-rendus

Compte-rendu du mercredi 07 février 2018

Accueil

Rappel

Lors de la précédente séance, les différentes commissions avaient été réorganisées, suite aux indications apportées par le Maire lors de la séance plénière.

Ainsi, les trois grands thèmes appuyés par la Mairie sont :

  • Echange avec des enfants des villes jumelles
  • Accueil des nouveaux arrivants
  • Ecologie, déchets, propreté

Toutefois, eu égard aux propositions des anciennes commissions, liées à l’amélioration du quotidien des personnes handicapées, ou à la création de plus d’espaces verts et ou encore à celle de pistes cyclables, Monsieur le Maire avait répondu que beaucoup de choses étaient déjà faites ou en cours de réalisation par les services de la Mairie.

Au vu de ces indications, par le biais de différentes recherches, l’équipe d’animation tenait à apporter ces différentes informations aux enfants.

 Ordre du jour

Temps d’information : Présentation de Fabienne Dartiguenave (chargée de mission du Handicap au sein de la mairie)

Répartition des enfants dans différents groupes thématiques : handicap, espaces verts, pistes cyclables.

Retour sur la réorganisation des différentes commissions

Présentation de Fabienne Dartiguenave

Avant que les enfants ne choisissent les différents groupes dans lesquels ils allaient se diviser, Madame Fabienne Dartiguenave, a tenu à échanger avec l’ensemble des jeunes élus sur cette question du handicap.

Après avoir appris que le mot « handicap » émanait de l’anglais « hand in cap », les enfants ont pu s’exprimer sur le sujet. Ainsi, on a pu constater qu’une grande majorité d’entre eux ont des camarades, au sein de leur école, qui souffrent d’un handicap.

Répartition des enfants dans différents groupes

Handicap

Afin de faciliter la compréhension des enfants sur les enjeux que soulève le handicap, Fabienne Dartiguenave a affirmé qu’avant de partir sur des pistes de projets, une connaissance du mot « handicap » s’avère nécessaire.

Les élus apprennent que la Mairie travaille sur les 5 familles de handicap :

  • Non-voyant
  • Sourd / muet
  • Physique
  • Psychique
  • Mental

Les enfants étant particulièrement attentifs, Madame Dartiguenave a présenté la charte « Ville et handicap » de la ville de Bordeaux, pour ensuite exposer les différentes pistes en cours de réflexion.

La représentation étant au cœur du débat, il s’agirait d’une part de l’inclusion des enfants en situation de handicap en centres de loisirs, puis une sensibilisation des enfants, notamment à travers le développement d’un réseau d’ambassadeurs, dans les écoles.

Enfin, en plus du projet de réécriture d’une nouvelle charte, elle a fait différentes propositions aux enfants afin qu’ils comprennent les problématiques qu’il y a sur le terrain.

L’idée d’une mise en situation des enfants, suivi d’un débat a été évoquée.

 Espaces verts

L’une des propositions de l’ancienne commission « Ecologie », consistait à la création de plus d’espaces verts, de jardins et de parcs.

Ainsi, il s’agissait de leur présenter une carte de la ville de Bordeaux sur laquelle figure l’ensemble des jardins et des parcs : Jardin Botanique de la Bastide, Parc des Berges de la Garonne…

Les enfants se sont amusés à resituer différents lieux très fréquentés dans Bordeaux.

 Pistes cyclables

Une des propositions des élus consistait en la création de pistes cyclables.

Ils ont appris qu’il y a plus de 700 km de pistes et bandes cyclables à Bordeaux, pour 49,36 km² de superficie.

Les enfants ont ensuite découvert que Bordeaux est la 6ème ville la plus « cyclable » du monde, et qu’en France, elle a été sacrée capitale du vélo aux cotés de Strasbourg et Grenoble.

Retour sur la réorganisation des commissions

L’équipe d’animation a pris le temps de réexpliquer aux enfants, comment et pourquoi les trois axes présentés lors de la séance plénière (solidarité, écologie, aménagement de l’espace et propreté) se sont transformés en trois thèmes (échange avec les enfants des villes jumelles, accueil des nouveaux arrivants, écologie/déchets/propreté)

La possibilité a été laissée aux binômes de revenir sur leur choix de commission, à la vue des explications qui leur ont été données.

Prochaine rencontre

Les enfants vont poursuivre leurs travaux sur les différentes commissions.

Afin de mieux les « outiller » à la prise de parole, à l’écriture des projets ou à la réalisation de supports de communication, des « jeux d’expression » seront également mis en place.

 

Publié dans Les compte-rendus

Compte-rendu du mercredi 17 janvier 2018

 

Accueil

Retour sur la séance plénière

Les enfants disent avoir aimé cette première séance plénière et sont contents d’avoir pu rencontrer Monsieur le Maire. Certains ont été « un peu impressionnés », « mais pas trop ». Beaucoup de choses ont été dites lors de cette séance, notamment concernant les propositions par commission. Monsieur le Maire a exprimé son intérêt pour l’ensemble des propositions présentées. Il a également rebondi sur certains points :

  • Travailler avec les Pôles Seniors de la ville ;
  • Réfléchir à comment accueillir les enfants nouvellement arrivés ;
  • Concernant la proposition d’échanger avec des enfants d’ailleurs, travailler autour des villes jumelles de Bordeaux ;
  • Organiser le concours de dessins pour la carte de vœux 2019 ;
  • Se renseigner pour savoir ce qui se fait à Bordeaux sur les questions d’écologie, de handicap, etc. pour éventuellement trouver un projet réalisable par eux ;
  • La propreté.

S’il souligne la qualité de ce qui a été présenté, il insiste également sur le fait que ce sont eux, les conseillers municipaux enfants, qui doivent réaliser les projets, qu’il ne s’agit pas de ne faire qu’une liste de ce qu’ils aimeraient, et également sur la temporalité des projets : certaines de leurs propositions mettraient beaucoup trop de temps à se réaliser, par rapport à la durée de leur mandat, notamment les projets liés à l’urbanisme.

Réorganisation des commissions

Au vu de tout cela, l’équipe d’animation propose de réorganiser les commissions en fonction des axes ci-dessus.

Trois nouvelles commissions, plus spécifiques, sont ainsi proposées :

  • L’échange avec des enfants des villes jumelles
  • L’accueil des nouveaux arrivants
  • L’écologie, les déchets, la propreté

Pour la carte de vœux, l’idée retenue est que ce soit un projet collectif, de l’ensemble du conseil. De même, les questions liées aux espaces verts et aires de jeux, aux pistes cyclables, aux personnes âgées, ou encore au handicap, seront traitées collectivement également.

Il est ensuite demandé à chaque binôme de se repositionner sur une commission. Comme le temps presse, une possibilité est laissée de pouvoir changer lors de la prochaine rencontre, en février.

Travaux des commissions

Ecologie, déchets, propreté

La commission a accueilli Monsieur Bron, le médiateur municipal, qui leur a d’abord présenté son métier : « Ni juge, ni arbitre, indépendant et neutre, le médiateur municipal est à la recherche de solutions équitables. Si vous faites appel à lui, il manifestera une écoute attentive à vos arguments comme à ceux de l’administration municipale et s’efforcera de trouver une solution adaptée qui convienne aux deux parties. » Son intervention est gratuite.

Il leur a ensuite expliqué ce qu’était la médiation : un mode amiable de prévention et de résolution des conflits qui se développe aujourd’hui dans tous les domaines. Bordeaux, ville en plein développement souhaite créer un service public de qualité pour favoriser le mieux vivre ensemble. C’est la volonté affirmée du maire de Bordeaux et du conseil municipal.

Enfin, il fait le lien aux incivilités liées à la propreté.

Proposition est faite de revenir vers lui si les travaux de la commission le nécessitaient.

Juste avant cette rencontre, les animateurs de Radio Campus, qui avaient été sollicités pour faire la prise de son de cet échange, ont expliqué aux enfants comment ça allait se passer d’un point de vue technique.

L’accueil des enfants nouveaux arrivants

S’il existe déjà des actions pour les adultes, ce n’est pas forcément le cas pour les enfants.

Après un petit rappel sur la démarche de projet, les membres de la commission ont commencé par chercher ce qui existait déjà (il faudra continuer pour la prochaine séance) et à lister des actions possibles : faire visiter la ville avec un guide ; organiser une visite gratuite ; créer un journal sur l’histoire des monuments ; proposer des jeux pour découvrir la ville ; réaliser un plan de la ville qui soit adapté aux enfants ; organiser une fête d’accueil ou un goûter d’arrivée ; organiser une rencontre avec le maire et les conseillers municipaux ; organiser une journée de jeux avec l’office du tourisme.

Quelques points restent en suspens : où trouver le « fly », dont a parlé Madame Laborde, sur le travail réalisé par les élus d’un précédent mandat avec l’office du tourisme ? comment la mairie fait pour envoyer des invitations aux nouveaux arrivants, comment elle sait qui est concerné ?

Echange avec des enfants des villes jumelles

Quelles sont-elles ? Les enfants ont donc commencé par rechercher l’ensemble des villes liées à Bordeaux, au nombre de 20  : Ashdod (Israël), Bakou (Azerbaïdjan), Bamako (Mali), Bilbao (Espagne), Bristol (Grande-Bretagne), Casablanca (Maroc), Cracovie (Pologne), Fukuoka (Japon), Lima (Pérou), Los Angeles (Etats-Unis), Madrid (Espagne), Munich (Allemagne), Oran (Algérie), Ouagadougou (Burkina Faso), Porto (Portugal), Québec (Canada), Ramallah (Territoire Palestinien), Riga (Lettonie), Saint-Pétersbourg (Russie), Wuhan (Chine). Et ils les ont ensuite placées sur un planisphère pour bien se rendre compte où elles étaient situées.

Plusieurs types de partenariat existent entre ces villes et Bordeaux : les accords de jumelage, les conventions partenariales, et les accords de coopération. Il s’agira de se renseigner, pour la prochaine séance, sur ce qui les différencie.

Enfin, il est demandé aux enfants de faire l’état des lieux des correspondances éventuelles dans leurs écoles.

Prochaine rencontre

La possibilité sera laissée aux binômes de revenir sur leur choix de commission, au vu des travaux de la journée et des explications qui leur ont été données.

Un temps d’information sera mis en place, sans doute sous forme de forum, concernant les projets municipaux passés, en cours et/ou à venir, sur les thèmes suivants : handicap, espaces verts, pistes cyclables.

Il est demandé aux enfants de faire quelques recherches, de « ramener de la matière » pour alimenter les travaux des commissions (voir détail dans chaque commission).

La question du retour dans les écoles, qui n’a pas pu être abordé lors de cette rencontre, le sera lors de la prochaine. De même pour les jeux d’expression.

Par rapport aux enfants

Il a été évoqué que l’aménagement des salles, et notamment de la grande salle, ne facilitait pas l’écoute lors des prises de paroles. Une attention particulière y sera apportée.